Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS
Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS
Télécharger CRYRS

TRAVAUX :
------------------------------------

MAJOR :
• Ecce Homo
• Insignia
• Raison suffisante
• Échiner les anges
• AD Memoriam
• Gagner sa vie
• VOST FR
• Albert, Paul.

• H.H. Arbus

MINOR :
• Bleu Garçon
• Le Chien
• Et pourtant j'étais là à Noël
• Angelus
• Days to Kill
• Paris Suit Yourself
• Fricken Hecks

SKETCHES :
• NostraCosa / CausaNostra
• Hommage à Jim Clin

RECHERCHE :
• La main,
siège de l'esprit créateur ?

• Le divertissement comme spectacle de la volonté qui s'ennuie.
• Devenir et divertissement : fondements d’une métaphysique négative par l’usage de la cruauté. L’animal en jeu dans Ecce Homo

RENSEIGNEMENTS :
------------------------------------
Biographie
Expositions

COORDONNÉES :
------------------------------------
contact@cryrs.com
Chloé Royac : 06 25 85 27 18  
H.H.Arbus. : 06 89 14 62 70  

Quoi ?

Nous réalisons un travail plastique et littéraire protéïforme, qui use et s’amuse des typicités des genres dont il use. Quel qu’en soit le support, l’obsession de la Peinture se fait ressentir : chacune de nos pièces est abordée dans le souci du «travail du peintre» et dans cette lignée.

Notre rapport à l’animalité et à notre bestialité, au divertissement ou encore à l’absurde sont traités en marge du diktat des codes de représentation actuels.

De 2005 à 2012, nous produisons des «tableaux vivants » - photographiques ou vidéographiques - où le pixel est utilisé comme véritable «élément pictural». Des textes, titres ou sous-titres troublent les espaces d’interprétation.
Photographies, vidéos et captures d’écrans sont projetées en exposition ou éditées en tirages uniques (Digigraphie©) sur de grandes toiles enchâssées, ou en séries sur papier Fine Art (Giclée©).

A partir de 2012, nous nous affranchissons plus encore des supports dédiés aux arts plastiques pour explorer et expérimenter de nouvelles topologies de création (performances in situ, créations en ligne, diffusion d’imprimés…).
Chloé Royac est sollicitée pour de l’écriture théâtrale et produit des nouvelles, écriture qui ne se détache jamais de mise en perspectives visuelles et plastiques (mise en scène, vidéo).

H.H. Arbus développe un travail spécifique qui s’attarde à créer des ponts entre Art et Éthologie, interrogeant notre capacité relationnelle avec l’animal - notamment le cheval - dans une perspective performative de centaurisation.

Genèse / Rencontre

Chloé Royac, après une khâgne et un cursus de philosophie, travaille à des textes dans les champs du cinéma, du théâtre et plus généralement de la poésie.

H.H. Arbus malgré une formation « visuelle » (Beaux-Arts, Arts Plastiques) et un premier parcours de photographe, écrit de la poésie et lui dédie un de ses recueils.

Ainsi réunis par l’écriture, et tous deux inquiétés par les codes et la notion même de représentation, ils développent une sensibilité commune dès leur rencontre, et génèrent un lien comique, subversif et dérangeant à la jonction de la narration et des arts plastiques. Une « inquiétante étrangeté » chemine avec pour seuls mots d’ordre “Peinture. Pixel. Poésie.”

CRYRS vu par...

"Chloé Royac et H.H. Arbus à l'origine de CRYRS, recourent le plus souvent au mythe pour composer une oeuvre dont la liberté et la luxuriance renvoient à un univers baroque et onirique. Leurs photographies engendrent un choc visuel par la juxtaposition d'objets incongrus, mais toujours agencés dans une production signifiante. Grâce à la puissance descriptive des images qui accentue l'effet de vraisemblance, ils instituent une relation particulière avec le spectateur, le renvoyant à sa propre condition de sujet existentiel. L'appropriation, la transposition, la réécriture de l'identité de leurs modèles, participent à créer cette impression de fantasme régénérateur de l'oeuvre."
Marie-Cécile Ruault-Marmande. in ART FLUX - septembre 2009

Comments...

"Beautiful work !"
Eric Fischl - American painter

"Miraculeuses introspections ! "
Stéphanie Rigouleau - dans le magazine SPIRIT - www.spiritonline.fr
> Lire l'interview

"Ainsi, voici le crépuscule vaudou commandité par Velasquez, une production Caravage sous la direction de Friedrich. Ces pixels sont immuables, la méthode CRYRS tient la route en fixant l'allégresse."
Paris Suit Yourself - Bande à part

"Et pour passer le temps et chasser l'ennui du ryhme des saisons, il (l'homme) casse des noix avec son cul, histoire de prouver sa supériorité en entrant dans le livre des records et se détourner de sa propre fin.
Dérision.
Certains spectateurs restent hypnotisés. D'autres craquent et s'en vont.
La vache est moins cruelle sous cellophane."
Dominique Le Lantallet - Excit'oeil (Lien)