Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS
Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS
Télécharger CRYRS

TRAVAUX :
------------------------------------

MAJOR :
• Ecce Homo
• Insignia
• Raison suffisante
• Échiner les anges
• AD Memoriam
• Gagner sa vie
• VOST FR
• Albert, Paul.

• H.H. Arbus

MINOR :
• Bleu Garçon
• Le Chien
• Et pourtant j'étais là à Noël
• Angelus
• Days to Kill
• Paris Suit Yourself
• Fricken Hecks

SKETCHES :
• NostraCosa / CausaNostra
• Hommage à Jim Clin

RECHERCHE :
• La main,
siège de l'esprit créateur ?

• Le divertissement comme spectacle de la volonté qui s'ennuie.
• Devenir et divertissement : fondements d’une métaphysique négative par l’usage de la cruauté. L’animal en jeu dans Ecce Homo

RENSEIGNEMENTS :
------------------------------------
Biographie
Expositions

COORDONNÉES :
------------------------------------
contact@cryrs.com
Chloé Royac : 06 25 85 27 18  
H.H.Arbus. : 06 89 14 62 70  

ET POURTANT J'ÉTAIS LÀ À NOËL (CRYRS)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Court Métrage. Adaptation de "Le Grincheux", nouvelle de André Gide.
Réalisation CRYRS. Scénario CRYRS. Musique CRY
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Version de travail. En attente de post-prod.
Télécharger le scénario

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Musique originale (CRY) : Télécharger
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EXTRAIT

SYNOPSIS :
C'est au détour d'un arrêt de tramway inexistant qu'Alberiine, une jeune fille atteinte
de céciié, sort de son cloisonnement Le Grincheux, figure sombre et désabusée, dont
on ne verra jamais Ie visage.
Au coeur des réflexions du Grincheux d'André Gide, il se révèlera, suite à cette
rencontre, à travers le personnage d'Albertine, doni I'exisience même bouscule les
fondements de son identité, au gré d'un parcours dont I'issue reste incertaine...

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRSChloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRSChloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

---------------------------------------------------------------------------------------

EXTRAIT

---------------------------------------------------------------------------------------

NOTE D'INTENTION :
L'adaptation d'une oeuvre fort méconnue d'André Gide est née d'une volonté de
porter à l'écran un récit qui, de par I'extrême isolement de son protagoniste excluant
toute interaction avec le monde, n'était pas prédisposé à la cinégénie.
Outre la dimension quasi pédagogique du projet, le défi était à la fois de donner une
issue à ce récit en tâchant de respecter I'ambivalence gidienne, tout en affirmant
I'immuabilité dans la souffrance du caractère choisi.
Mais aussi, de décloisonner le "grincheux", à travers la rencontre d'un être sur lequel
il pourrait s'attarder-lui donnant ainsi une place dans la société des hommes, tout en
reflétant dans cette relation même son confinement mental.
Le choix d'un cadrage serré ne laissant jamais apparaître le visage du protagoniste
s'impose dès lors : le visage des autres est souvent en hors champ.
Nous rencontrons le personnage à travers une jeune aveugle qui seule, est filmée.
Le choix de la cécité de la protagoniste ajoutée au récit d'origine (Gide s'y était
intéressé dans la Symphonie pastorale, roman dont la protagoniste est une aveugle
née qui recouvre la vue) pose le spectateur dans une double problématique :
Celle de la "félicité quiète" qu'entretiennent ses congénères illusionnistes en fermant
les yeux sur le malheur inhérent à la condition humaine, celle enfin d'un homme hors
du monde (hors champ + voix off) que seule une aveugle saura voir
Enfin, le choix du format court faisant corps avec la brièveté extrêmement dense du
récit de Gide traduit I'impression dominante que ressent le lecteur au sortir de
I'oeuvre. Une vague d'âcreté extrêmement fugace. La vie de I'homme dans toute sa
platitude.

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRSChloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRSChloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

---------------------------------------------------------------------------------------

EXTRAIT

---------------------------------------------------------------------------------------