Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS
Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS
Télécharger CRYRS

TRAVAUX :
------------------------------------

MAJOR :
• Ecce Homo
• Insignia
• Raison suffisante
• Échiner les anges
• AD Memoriam
• Gagner sa vie
• VOST FR
• Albert, Paul.

• H.H. Arbus

MINOR :
• Bleu Garçon
• Le Chien
• Et pourtant j'étais là à Noël
• Angelus
• Days to Kill
• Paris Suit Yourself
• Fricken Hecks

SKETCHES :
• NostraCosa / CausaNostra
• Hommage à Jim Clin

RECHERCHE :
• La main,
siège de l'esprit créateur ?

• Le divertissement comme spectacle de la volonté qui s'ennuie.
• Devenir et divertissement : fondements d’une métaphysique négative par l’usage de la cruauté. L’animal en jeu dans Ecce Homo

RENSEIGNEMENTS :
------------------------------------
Biographie
Expositions

COORDONNÉES :
------------------------------------
contact@cryrs.com
Chloé Royac : 06 25 85 27 18  
H.H.Arbus. : 06 89 14 62 70  

RAISON SUFFISANTE (CRYRS)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Série de grands formats photographiques accompagnés d'un texte.
Vidéos grand format fixes.
Installation lors d'exposition.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Télécharger le dossier Raison suffisante
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notre démarche entre dramaturgie et narration

Essayer de réaliser une photographie sans sujet, est chose aussi vaine que d’écrire un roman sans objet. Nous avons, comme le romancier, choisi un format dont nous ne savons encore s’il doit être appréhendé comme un espace de liberté, ou éprouvé comme un cadre restrictif pour habiller nos propres mythes.
Nous sommes de fait condamnés à une triple fraude : pillage des mythes collectifs, usurpation de l’identité de nos sujets comme autant de projections de nous mêmes et spoliation de l’imaginaire du spectateur.
Plus dramaturges que narrateurs ; nous assumons pleinement nos rôles de voleurs de vie rêvée, d’escamoteurs de mythes.
À notre décharge, le sentiment un peu fou de les soulager tous d’une identité trop lourde pour
leurs épaules chétives et pour leurs âmes fatiguées.
CRYRS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Jugement de Salomon
Dans ce dénouement apocryphe, il est écrit qu’elles auraient préféré ne garder que la tête plutôt que de choisir. Il est cependant précisé qu’elles en obtinrent la garde conjointe et l’ élevèrent dans un parfait bonheur.
Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Image résolution réelle :

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Texte réalisé sous l'impulsion de David Rosenberg
David Rosenberg est auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l'art moderne et contemporain.
Il est commissaire d'expositions en France et à l'étranger.

C’est une grande bataille que toute Création. Ce terme jusqu’alors réservé à notre Dieu créateur, nous cherchons perpétuellement à le lui emprunter. C’est à croire que si nous pouvions un tant soit peu participer à «l’éminente beauté» du monde, nous nous en trouverions subitement sauvés.
Alors le choix des armes : entre «poïèsis» et «savoir-faire», que nos pères n’ont eu de cesse de chercher à confronter ou (re)marier, nous nous attarderons aussi à la grâce du «faire», car l’œuvre est première, et son existence matérielle prévaut sur tout.
Et toute élucubration au-delà de la seule volonté éjaculatrice de la main ou de l’œil ne serait que fabulation secondaire. Et de savoir que ce n’est qu’à la clarté de l’œuvre que l’on mesurera sa beauté...

C’est donc avec les outils spécifiques de l’homme (main - regard) que nous chercherons à atteindre la grâce divine, et c’est en un sens utiliser Ses armes, Lui, auquel il a fallu créer un homme pour être pleinement Dieu, Lui, auquel il a fallu séparer les corps pour... ... ...
C’est donc en empruntant le chemin de Dieu que nous lui courons après. Mais pourquoi ?

C’est quand il s’agit de donner la «raison suffisante» des choses que les raisonnements sont le moins confortables. La question du «Pourquoi ?» est la météorite qui a creusé le gouffre de l’Absurde.
Alors pourquoi ? Demandez à Beckett, demandez à Lévi, demandez à Pangloss. Rien n’a jamais été plus figé qu’un raisonnement qui tend à déterminer. Si la question est pur jaillissement d’une pensée étonnée, la réponse est une pensée fossilisée.
Il faudra donc faire preuve d’une grande habileté pour donner la «raison suffisante» d’un choix esthétique - mais ne s’impose-t-il pas ?

Nous commencerons par dire que les œuvres naissent de l’accointance entre deux yeux «idiots» : un acoquinement qui ne révèle rien que la capacité de ces yeux singuliers à s’émouvoir sans pour autant se fondre.
L’oeuvre «idiote» qui en résulte ne révèle rien qu’un point de tension insoutenable entre l’idiotie du regard et l’universalité du propos. De l’universel au particulier il n’y a donc qu’un monde mais qui vaut bien une galaxie.
Nous nous situons là.
Alors allez savoir qui de la forme ou du fond, qui du C ou du R, des saints ou de Bacon, Rembrandt, Artaud.. ..... ... ... . . .. ..... .... .. .. ... .. .................... .. .
Cette tension nous souhaiterions l’éliminer dans l’Idéal fantasme de Table Rase, la fantasmagorique extase des Idoles.

L’idéologie dominante en Art subit la domination du concept. Aussi, et pour reprendre la définition d’Althusser, on demande aux artistes de donner des réponses qui précèdent les questions. Aussi la production de concepts précède la production d’œuvres d’art.
Nous nous efforçons de ne pas appliquer à l’Art ce dictat.
Nous ne raffolons pas d’art conceptuel.
Et à la production de concepts nous substituons la production de photographies.
Ainsi peut-être de «l’Art Con» nous passerons à «l’Art Idiot».

CRYRS - Janvier 2008

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Cène
Ce soir là, Judas se serait trahi en avalant une quantité considérable de macarons.
Selon les exégètes, cet épisode biblique est à l’origine de l’expression populaire :
« Avoir une crise de foi », désignant la conséquence d’un repas trop riche, le plus souvent
accompagné d’un excès de boissons alcoolisées. Résultat : problèmes digestifs, douleurs
abdominales, vomissements, nausées, maux de tête, langue pâteuse…

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Image résolution réelle :

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

 

La Bénédiction de Jacob
Jacob avait deux fils dont l’un usurpa l’autre au moyen d’une peau de bête pour extorquer
une bénédiction au père malvoyant.
Ce tragique épisode aiguilla Jésus dans le choix de ses miraculés : Il décida dès lors de ne
rendre la vue qu’ à ceux qui seraient assez fort pour supporter la médiocrité du monde.
Il sut aussi dès cet instant que la pilosité de l’un pouvait faire le malheur de l’autre,
et demanda expressément à être représenté imberbe sur la Croix.

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Image résolution réelle :

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

 

Le quatrième Mage
Bien connu de par son dandysme et ses excès de coquetterie en pays de Canaan, le quatrième Mage,
dépensier en plus de cela, n’avait pu conserver de ses richesses qu’un chou.
Après délibération, les étoiles jugèrent le présent indigne de l’enfant qui allait naître
et décidèrent de cesser d’ indiquer la route de Bethléem.
L’Histoire, ainsi, lui avait été interdite.

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Image résolution réelle :

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Le martyre de Sainte Sophie
Et défendre sa Foi. Contre toute évidence.

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

Image résolution réelle :

Chloé Royac & Henry Hippolyte d'Arbus - CRYRS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Information sur les tirages

Tous nos tirages sur toile sont réalisés en Digigraphie® Epson, tirés sur toile Epson par Franck Bordas à Paris.

Les formats sont de 65x50 pour les dyptiques et les images à la française, 100x100 pour les formats carrés et 130x100 pour les images à l'italienne.

La DIGIGRAPHIE© :
Ce label développé par Epson pour les artistes photographes et plasticiens, ouvre un nouveau mode d’expression picturale.
Véritable passerelle entre tradition et modernité, ce label technique permet aux artistes de produire des séries limitées de leurs œuvres originales en très haute qualité, avec une pérennité de plusieurs générations. Les œuvres imprimées sur papier d’art sont numérotées, et signées par l’artiste.
La Digigraphie® repose sur une technologie d’imprimante professionnelle Epson utilisant les encres UltraChrome™ à base de pigments et de minéraux naturels enrobés de résine. Ces encres offrent une parfaite stabilité à la lumière et une excellente résistance au temps dépassant le siècle.

La Digigraphie® introduit un champ original dans l’expression photographique en créant un nouveau langage artistique. Elle est la rencontre entre deux talents apparemment contradictoires, celui de l’artiste et celui de l’ingénieur. L’un tire de son regard une volonté de restituer sa vision de l’instant, l’autre tente de dominer la technologie pour traduire cette volonté.

Atelier Franck BORDAS
Franck Bordas est éditeur et imprimeur d'art spécialisé dans l'estampe originale contemporaine.
Héritée d'une longue tradition de lithographie, la pratique du studio est aujourd'hui consacrée à la réalisation de tirages originaux grâce aux techniques de l'impression numérique.
http://franckbordas.online.fr/

Studio GRAND FORMAT NUMÉRIQUE
Le studio parisien GRAND FORMAT NUMÉRIQUE supporte CRYRS en les dotant de tirages numériques directs de très grands formats (300x400) et de tirages GICLÉE sur papier Fine Art. GRAND FORMAT NUMERIQUE est le leader français du procédé GICLÉE - procédé de reproduction numérique sur papiers d'art de très grande qualité.
http://www.grandformatnumerique.fr/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Giclée

Digigraphie© by EPSON
La Digigraphie® vous ouvre un nouvel horizon. Grâce à elle, le monde de l'art exploite enfin tous les avantages des technologies numériques, tout en garantissant une qualité et une conservation exceptionnelles des œuvres produites selon ce label.
http://www.digigraphie.com